Ce contenu a été automatiquement traduit.

5 choses à faire et à ne pas faire pour réussir un entretien vidéo

video-interview-formeel-shutterstock_1689337969-min.jpg

Postuler à un emploi à Corona times : l'entretien vidéo.

Certains en ont déjà fait l'expérience, un entretien d'embauche par vidéo. Avant la pandémie, la plupart des entreprises s'en tenaient encore à l'entretien "face à face". Compréhensible si l'on sait que notre communication est largement soutenue par des aspects non verbaux (langage corporel, expressions faciales, ton de la voix, etc.) Ce que l'avenir nous réserve est encore incertain, mais il faut s'attendre à ce que le passage au numérique de nos méthodes de travail actuelles se poursuive en partie.

Parce qu'un appareil photo permet de communiquer d'une manière légèrement différente, je voudrais énumérer pour vous les éléments les plus importants.

L'entretien vidéo : ce qu'il faut faire et ne pas faire

Voici une série de choses à faire et à ne pas faire. Prenez ces conseils à cœur lorsque vous préparez votre entretien d'embauche.

Vérifiez, vérifiez et revérifiez.

Que pouvez-vous vérifier au préalable ?

Le programme de mise en place de la liaison vidéo peut différer d'une entreprise à l'autre. C'est pourquoi il est conseillé de le tester au préalable. Tout d'abord, téléchargez le bon programme (Microsoft Teams, Skype, Bluejeans, Zoom, etc.). Si vous ne parvenez pas à vous connecter, vous pouvez en informer le recruteur en question au préalable.

Assurez-vous ensuite que l'équipement est correctement réglé : une caméra à hauteur des yeux, un microphone qui fonctionne et un fond neutre. Se placer sur un fond neutre et professionnel fait partie de la démarche consistant à "faire une bonne première impression" pour une candidature vidéo.

Vos vêtements doivent également être de type professionnel. Mettez les mêmes vêtements que vous porteriez pour un entretien d'embauche normal. Cela crée une bonne atmosphère et donne une impression de professionnalisme.

Restez concentré

Cela semble logique, mais c'est encore plus important pour un entretien vidéo que pour un entretien en face à face.

Pourquoi ça ? Parce qu'un interviewer ne peut pas toujours voir qui ou quoi vous distrait, puisque vous n'êtes pas dans la même pièce. Le fait d'être facilement distrait crée une impression d'agitation.

Trois choses importantes pour rester concentré : gardez une posture calme, maintenez un bon contact visuel avec votre interlocuteur et osez regarder la caméra (pas l'écran).

Ne laissez pas votre attention vagabonder.

Préparez quelques questions.

Comme pour un entretien personnel, il est préférable de se préparer à d'éventuelles questions d'entretien. Après tout, c'est en forgeant qu'on devient forgeron !

Il peut être utile de filmer vos réponses afin que vous puissiez voir par vous-même comment vous apparaissez à l'écran. Vous pourrez ainsi améliorer votre présentation afin d'être encore plus convaincant lors du "véritable" entretien vidéo. Vous vous familiariserez également avec l'appareil photo.

Attention au non-verbal.

"Embaucher pour l'attitude, former pour les compétences" est le credo de nombreux recruteurs. La personnalité est importante et c'est là que l'aspect non verbal entre en jeu. Il garantit qu'il existe une connexion entre les deux parties.

Un appel vidéo rend le "clic" plus difficile, il est moins personnel que de rencontrer réellement quelqu'un. Une écoute active et une communication claire, ainsi que le langage corporel, peuvent certainement appuyer ce que vous dites.

Communiquez clairement et brièvement.

Le dernier élément concerne la durée de l'appel et la meilleure façon d'y répondre. Les interviews vidéo ne sont pas idéales pour les explications de grande envergure. Par conséquent, formulez vos réponses de manière brève et précise. Cela garantit la clarté et une meilleure chance de convaincre l'examinateur.

Les longues conversations donnent l'impression d'être à sens unique, alors qu'il s'agit d'une conversation entre deux parties.

Terminez bien l'entretien. Résumez vos points forts à la fin de l'entretien, posez d'éventuelles questions supplémentaires et remerciez le recruteur pour l'intérêt manifesté.

Bonne chance !

Elke-Fleurackers.jpg

Elle Fleurackers

Manager MarCom proactif et passionné, avec un large spectre d'intérêts.